Slow Life

octobre 06, 2018

Prendre le temps, ralentir, se centrer sur soi, voilà quelques pistes pour apporter un peu de slow life dans nos vies. Parce que vivre lentement ne signifie pas s’ennuyer fermement. Parce que nos enfants méritent qu’on leur consacre toute notre attention. Ça tombe bien, l’automne est une saison qui invite à lever le pied pour mieux revenir à l’essentiel. Suivez le guide !

Se déconnecter…

… du virtuel qui nous sollicite sans cesse, des impératifs qu’on se crée, d’un planning surchargé qui ne rend pas heureux. La slow life, c’est couper les écrans à la maison le soir pour des moments privilégiés en famille. C’est supprimer les notifications de son téléphone qui nous appelle à de fausses réalités. C’est faire des pauses, loin de l’agitation ambiante, pour ralentir et se centrer sur soi.

Mais surtout, se connecter…

… à soi, aux autres, à la terre. La slow life, c’est revenir aux fondamentaux, sans se presser, en prenant le temps. C’est se reconnecter à la nature, à son rythme lent et apaisant. C’est prendre soin de soi, sans pression, loin d’une vie à 1000 à l’heure. C’est ne rien prévoir d’autre un dimanche après-midi que passer du temps avec ses enfants. C’est savourer la simplicité d’un câlin avec son bébé, porté tout contre soi.

Alors prenez le temps de vous poser, de réfléchir à votre conception de la slow life, et profitez ♡

 

Crédit photo Blanc Coco

Texte Pauline Louis

Camille porte notre porte-bébé Stripes

 

 


Guide des tailles

1. Comment choisir la taille ?

Nos porte-bébés bandeaux sont disponibles en 2 tailles : Taille 1 et Taille 2.
Le tissu est assez extensible pour s’adapter au mieux à la morphologie du porteur et du bébé. La taille 1 correspond généralement aux tailles S à M et la taille 2 à une taille L.
NB : cela peut varier en fonction de la morphologie et du gabarit du porteur ! 
Important : A la première utilisation, et au fur et à mesure que votre bébé grandira, le tissu s’allongera de quelques cm et se détendra peu à peu. Il est donc normal qu'il soit un peu serré à la première utilisation.

Comme chaque morphologie est unique, l'achat est satisfait, remboursé ou échangé pour essayer tranquillement chez soi et voir si cela vous convient (voir notre FAQ). 

2. La taille est trop juste - le bébé à l'étroit

Vous pouvez avoir cette sensation d'étroitesse mais le but est tout de même que le bébé soit bien maintenu contre vous et qu'il ne bouge pas, tout comme dans une écharpe classique. C'est donc une bonne chose qu'il semble juste !

En fonction de la morphologie du bébé et du porteur, il peut être à l'étroit, mais le tissu se détend au fur et à mesure des utilisations et à mesure que le bébé grandit. Le passage en position assise face au porteur laisse aussi un peu plus de place comparé à la position nouveau-né (puisque les jambes sont sorties).
Aussi, n'hésitez pas à bien mettre à plat les pans de tissu qui se croisent dans votre dos pour avoir plus de matière sur le devant.

3. La taille est trop grande - bébé est trop bas

Effectivement votre enfant ne doit pas être trop bas, ou du moins la position doit rester confortable pour lui comme pour vous et il doit être à portée de bisou. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez faire une volte avec le tissu sur chaque épaule. Faire une volte consiste à retourner sur l’épaule le pan de l’écharpe en inversant les ourlets, de façon à raccourcir le tissu et ainsi remonter légèrement bébé (Voir notre page vidéo)

Vous pouvez également laver votre porte-bébé (30° en machine) pour que le tissu se resserre (le produit n'est plus remboursé une fois lavé).

LIVRAISON gratuite ♡