The Art of Motherhood #4 - Studio Romeo FR

LES LIVRAISONS SONT MAINTENUES ET LES FRAIS DE PORT OFFERTS EN FRANCE

0

Votre panier est vide

The Art of Motherhood #4

avril 11, 2020

 

Bienvenue chez Modetrotter !

C'est dans son superbe showroom du 2e arrondissement de Paris que Marie Courroy, créatrice de Modetrotter, nous a accueilli pour répondre à notre interview The Art of Motherhood. Passionnée, spontanée, créative et maman depuis peu, Marie partage avec nous sa vision décomplexée de la mode et de la maternité !

 

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Marie, je suis la fondatrice de la marque de vêtements Modetrotter

Ta fille s’appelle Java, quelle est l’origine de ce prénom ?

La cousine de mon amie Alix (NDLR: Alix Petit fondatrice d'Heimstone) s’appelle Java, et dès que je l’ai entendu j’ai tout de suite adoré. Entre temps, j’en ai rencontrée une petite, à Marseille, quand j’étais enceinte, qui a fini non pas de me convaincre, mais de convaincre Edouard !

Ta vision de la maternité

Je n’ai pas l’impression d’avoir changé, mais j’ai juste moins de temps ;) Je continue de vivre ma vie mais en famille : on l’emmène partout (mon père l’appelle « Javalise ») et elle s’adapte parfaitement bien à notre vie !

Je n’ai jamais été fan de la maternité et être enceinte n'a jamais été un fantasme non plus… Ce n'est pas quelque chose que j’ai particulièrement aimé (le corps qui change, la fatigue, les douleurs, les insomnies etc…clairement ce n'est pas du tout mon truc !). J’avais juste hâte qu’elle naisse ;) 

Maternité et créativité : Est-ce que l’une influence l’autre ?

Chez moi absolument pas. 

Quelle est ta vision de la mode ?

J’en ai une vision très decomplexé ! Je ne suis pas une vraie  « créatrice » au sens puriste du terme - je n’ai pas fais d’etude dans la mode et je n’ai pas de culture mode a proprement parler. Je fais des vêtements que j’aime porter, ou que mes amies / maman / sœurs aimeraient porter. En revanche j’aime les couleurs et leurs associations !  

Comment crées-tu une collection ? 

Je pars le plus souvent des tissus pour en venir aux formes. Je m’inspire de tout ce qui m’entoure : la rue, les gens, les costumes dans les films. Je suis incapable de regarder une œuvre d'un artiste et ensuite de dire aux gens « voici ma collection inspirée de telle œuvre »... Je pars le plus souvent de choses bien concrètes. 

DES CRÉATEURS, BLOGS, MARQUES, ARTISTES... QUI T'INSPIRENT ? 

Il y a enormement de créateurs très talentueux, mais je ne pense pas pouvoir dire qu’ils m’inspirent. Je ne connais d'ailleurs pas assez leurs collections pour en parler. En revanche, le style de certaines personnes me plait beaucoup comme Dree Hemingway par exemple.

TES ESSENTIELS POUR PARTIR EN BALADE ?

Ma banane Heimstone, ma carte de métro pour pouvoir filer rapidement (pas en ce moment hein…), mon stick à levres Burt bees à la figue et toujours 2/3 rouges à levres qui trainent toujours un peu partout… 

LE CONSEIL QUE TU N’OUBLIERAS JAMAIS

Que si « j’ai travaillé, mais echoué ce n'est pas grave. Tu as 2 bras 2 jambes tu feras autre chose » de mon papa. Ca m’a toujours reconforté sur l’idée de l’echec.

TON SHOT DE BONHEUR ?

Le réveil toujours souriant de Java le matin.

TON MANTRA  ?

Tu ne regretteras jamais d’avoir fait du mieux que tu pouvais. Meme si tu échoues.

LES GRIGRIS QUI NE TE QUITTENT PAS

Mes sticks à lèvres Burt Bees à la Figue : une vraie addiction !

Mille mercis Marie (qui porte Java avec notre dernier modèle NAVY) et à bientôt après le confinement ! 

Crédit Photo Chloe Lapeyssonnie


Guide des tailles

EASY-LOVER, BANDEAU PEAU À PEAU 

Nos bandeaux peau-à-peau sont taille UNIQUE : Le tissu est légèrement extensible et s'ajuste grâce à un système de Velcro dans le dos. 

 

PORTE-BÉBÉ DUO

1. Comment choisir la taille ?

Nos porte-bébés bandeaux sont disponibles en 2 tailles : Taille 1 et Taille 2.
Le tissu est assez extensible pour s’adapter au mieux à la morphologie du porteur et du bébé. La taille 1 correspond généralement aux tailles S à M et la taille 2 à une taille L.
NB : cela peut varier en fonction de la morphologie et du gabarit du porteur ! 
Important : A la première utilisation, et au fur et à mesure que votre bébé grandira, le tissu s’allongera de quelques cm et se détendra peu à peu. Il est donc normal qu'il soit un peu serré à la première utilisation.

Comme chaque morphologie est unique, l'achat est satisfait, remboursé ou échangé pour essayer tranquillement chez soi et voir si cela vous convient (voir notre FAQ). 

2. La taille est trop juste - le bébé à l'étroit

Vous pouvez avoir cette sensation d'étroitesse mais le but est tout de même que le bébé soit bien maintenu contre vous et qu'il ne bouge pas, tout comme dans une écharpe classique. C'est donc une bonne chose qu'il semble juste !

En fonction de la morphologie du bébé et du porteur, il peut être à l'étroit, mais le tissu se détend au fur et à mesure des utilisations et à mesure que le bébé grandit. Le passage en position assise face au porteur laisse aussi un peu plus de place comparé à la position nouveau-né (puisque les jambes sont sorties).
Aussi, n'hésitez pas à bien mettre à plat les pans de tissu qui se croisent dans votre dos pour avoir plus de matière sur le devant.

3. La taille est trop grande - bébé est trop bas

Effectivement votre enfant ne doit pas être trop bas, ou du moins la position doit rester confortable pour lui comme pour vous et il doit être à portée de bisou. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez faire une volte avec le tissu sur chaque épaule. Faire une volte consiste à retourner sur l’épaule le pan de l’écharpe en inversant les ourlets, de façon à raccourcir le tissu et ainsi remonter légèrement bébé (Voir notre page vidéo)

Vous pouvez également laver votre porte-bébé (30° en machine) pour que le tissu se resserre (le produit n'est plus remboursé une fois lavé).