AVRIL : S’épanouir

avril 01, 2019

 

En avril, on aspire à s’épanouir, un peu comme ces fleurs printanières qui déploient largement leurs pétales. S’épanouir, oui, mais loin des injonctions de notre société qui attend de nous qu’on soit des mamans épanouies, femmes actives radieuses ou encore Instagrammeuses rayonnantes. L’idée, c’est plutôt de s’ouvrir petit à petit à notre vrai « nous », celui qui nous fait vibrer et peut inspirer les autres.

 

Laisser le temps au temps

Rome ne s’est pas faite en un jour, le printemps puise sa force vive dans l’apparente latence de l’hiver et vous ne pouvez pas claquer des doigts pour devenir la version aboutie de vous-même. Ça serait trop facile. Et pas assez intéressant ! S’épanouir prend du temps, alors armez-vous de patience. Parce que le chemin vers cet épanouissement compte évidemment tout autant, c’est le terreau dans lequel vous puisez pour trouver la plénitude. 

 

Cultiver son propre jardin

Maternité, entreprenariat, voyage, slow life, art, chaque pan de notre vie est comme un jardin. Il nous appartient de le cultiver pour l’aider à s’épanouir. Il peut être secret, sauvage, ordonné, coloré, épicé… L’essentiel est de le préserver, en restant à l’écoute de nos besoins et de nos envies. Certains jardins exigeront une immense liberté pour porter de nombreux fruits, d’autres demanderont au contraire des soins quotidiens pour fleurir généreusement. Alors, quel que soit votre jardin, chouchoutez-le !

 

Naître à soi et aux autres

Un peu comme une fleur qui s’ouvre et exhale son délicieux parfum, laissez s’exprimer votre moi profond. Celui qui vous donne le sourire et donnera envie aux autres d’y répondre. Celui qui vous fait rayonner de joie et inspirera votre entourage. Celui qui illumine votre vie et vous mène vers l’harmonie. S’épanouir, c’est ressentir une seconde naissance, précieux résultat d’un développement doux et complet. Non seulement vous vous sentirez profondément aligné.e, mais avec un peu de chance, vous ferez éclore la même magie chez vos proches !

 

Bref, en avril, ne te découvre pas d’un fil, mais ouvre-toi doucement à la meilleure version de toi-même

Texte : Pauline Louis pour Studio Romeo

Photo Chloe Lapeyssonnie 


Guide des tailles

1. Comment choisir la taille ?

Nos porte-bébés bandeaux sont disponibles en 2 tailles : Taille 1 et Taille 2.
Le tissu est assez extensible pour s’adapter au mieux à la morphologie du porteur et du bébé. La taille 1 correspond généralement aux tailles S à M et la taille 2 à une taille L.
NB : cela peut varier en fonction de la morphologie et du gabarit du porteur ! 
Important : A la première utilisation, et au fur et à mesure que votre bébé grandira, le tissu s’allongera de quelques cm et se détendra peu à peu. Il est donc normal qu'il soit un peu serré à la première utilisation.

Comme chaque morphologie est unique, l'achat est satisfait, remboursé ou échangé pour essayer tranquillement chez soi et voir si cela vous convient (voir notre FAQ). 

2. La taille est trop juste - le bébé à l'étroit

Vous pouvez avoir cette sensation d'étroitesse mais le but est tout de même que le bébé soit bien maintenu contre vous et qu'il ne bouge pas, tout comme dans une écharpe classique. C'est donc une bonne chose qu'il semble juste !

En fonction de la morphologie du bébé et du porteur, il peut être à l'étroit, mais le tissu se détend au fur et à mesure des utilisations et à mesure que le bébé grandit. Le passage en position assise face au porteur laisse aussi un peu plus de place comparé à la position nouveau-né (puisque les jambes sont sorties).
Aussi, n'hésitez pas à bien mettre à plat les pans de tissu qui se croisent dans votre dos pour avoir plus de matière sur le devant.

3. La taille est trop grande - bébé est trop bas

Effectivement votre enfant ne doit pas être trop bas, ou du moins la position doit rester confortable pour lui comme pour vous et il doit être à portée de bisou. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez faire une volte avec le tissu sur chaque épaule. Faire une volte consiste à retourner sur l’épaule le pan de l’écharpe en inversant les ourlets, de façon à raccourcir le tissu et ainsi remonter légèrement bébé (Voir notre page vidéo)

Vous pouvez également laver votre porte-bébé (30° en machine) pour que le tissu se resserre (le produit n'est plus remboursé une fois lavé).

Ne manquez rien !